Commentaires sur #718 - Gloubi-Boulga Judiciaire

    J'espère que ce n'est pas du premier degré car tout est déformé dans ton post ...
    Le bijoutier de nice ( première case, il s'agit bien de cela ? ) a tué le voleur durant sa fuite, ce n'est donc pas de la légitime défense.
    Ensuite le coup de la fessée, c'est pas tout à fait faux. Mais bon la violence physique ne fait pas une éducation.
    Pour la blonde du FN ( qui n'est pas un parti d'extrême-droite, si tu suivais un peu l'actualité ) a simplement comparé Taubira à un singe. L'insulte raciste est plus qu'évidente mais le problème c'est la réponse de Taubira.
    Elle y a été " trop fort " ce qui permet au FN de porter plainte.

    Posté par Jeff, 27 octobre 2013 à 14:29 | | Répondre
  • Peu importe dans quelle case ou de quelle côté "l'actualité" met le FN, on sait tous à quoi s'en tenir.

    De plus, qui y a été "trop fort" ? Un parti qui tient, en 2013, des propos ouvertement racistes qui datent du Moyen-Age sans que cela ne gène pour autant l'opinion publique (et c'est cela qui me fait peur, c'est devenu banal...), ou une personne qui dit tout haut ce qu'une grande majorité pense ? Tout dépend du point de vue dans lequel on se place. Peut-être madame Taubira aurait-elle du jouer le même jeu judiciaire et porter plainte plutôt que de répondre ?

    Quand au bijoutier, légitime défense ou pas, je crois qu'on a tendance à inverser facilement les rôles, dans cette affaire...

    Posté par Guillaume Guedre, 27 octobre 2013 à 14:59 | | Répondre
    • Parce qu'une personne relativement âgée (et donc avec une vue possiblement défaillante) qui tire dans le dos d'une autre personne, au loin, dans la rue, en plein jour, au risque de blesser, voir de tuer, des passants (sans compter le fait que la cible était mouvante ...) -> vous trouvez ça corrects ?

      Moi perso, un homme âgé avec une arme et qui est si prompt à l'utiliser en pleine rue, je ne risque pas de l'applaudir.

      Alors certes, le jeune homme avait commis un vol. Mais notre République n'autorise pas qu'on se fasse justice à soi-même. Tuer quelqu'un ou tenter de tuer quelqu'un, même si ce quelqu'un nous a volé, ça reste un crime.
      D'autant plus qu'en l'espèce, les conditions de la légitime défense n'étaient pas réunies.

      Posté par Léo, 27 octobre 2013 à 16:01 | | Répondre
  • "Pour la blonde du FN ( qui n'est pas un parti d'extrême-droite, si tu suivais un peu l'actualité )"

    ... Lol.

    Posté par puce, 27 octobre 2013 à 15:28 | | Répondre
    • Merci d'avoir ri, ce passage était de l'humour

      Posté par Jeff, 27 octobre 2013 à 19:44 | | Répondre
  • ouais, lynchons les gens qui nous volent, après tout l'idée d'une justice impartiale c'est sooooo 20ème siècle ! Surtout pour les gens qui ne risquent pas d'y avoir affaire. A part ça, d'accord avec les trois autres cases, mais la première, putain non quoi. Aller. Pas de retour à la justice des foules et de l'instinct, pitié.

    Posté par Yan, 27 octobre 2013 à 15:56 | | Répondre
    • C'est courant en corse et ça ne choque personne..

      Posté par ka, 06 novembre 2013 à 19:57 | | Répondre
  • Oui, le FN est un parti d'extrême droite et les fessées ne sont pas forcément assimilables à de la violence et participent de l'éducation.

    Posté par Lultrason, 27 octobre 2013 à 16:57 | | Répondre
  • Pareil. Abattre un homme dans le dos, parce que, parce que...il nous a dépouillé? Chouette. Voilà qui est proportionnel. On peut avancer les arguments du choc psychologique, de la colère, tout ça, et on aura raison. Mais il a tué un homme. Meurtre, tout ça...Moi aussi, j'ai vachement envie de vivre dans un monde où les gens se font justice eux-même, tiens. Au premier pékin venu dorénavant de décider qui mérite ou non de vivre, selon son historique personnel. Cèmerveilleux.


    Quant à la fessée, je suis apparemment la seule à être contre aussi...Sans avoir jamais de fessée, j'ai reçu des petites claques. Celles du dernier recours, les pas vraiment fréquentes, qui "font pas mal". Alors peut-être était-je une gosse à part, hein. Mais, en plus de leur inutilité, leur côté "J'en peux plus je sais plus quoi dire tiens dans ta gueule j'ai le droit d'arrêter la dispute par des violences physique tu es mon enfant" elles ont considérablement abimé mes relations avec le parent en question. Parce que je sais pas vous, mais quelqu'un qui peut te taper quand il veut, lorsqu'il trouve que tu es allé trop loin, lorsqu'il il est, lui, en colère, et bien cette personne, moi, même s'il n'a jamais frappé vraiment fort, j'ai jamais pu être entièrement en confiance avec elle..

    En fait, j'adhère à ce qu'elle dit, elle :

    http://lesquestionscomposent.fr/ilnyapasdepetiteclaque/

    Et pour la citer, mais d'ailleurs :
    "En France, les enfants demeurent la seule catégorie d’être humains qu’il demeure légal de frapper. Frapper un adulte est une agression, frapper un enfant est une correction méritée"

    Posté par Lou, 27 octobre 2013 à 17:19 | | Répondre
    • La violence est le dernier recours de l'incompétence...

      A quand un permis d'avoir des enfants !

      Posté par Mr P., 27 octobre 2013 à 17:27 | | Répondre
      • J'ai l'impression que vous oubliez que les individus sont tous différents. Enfants comme adultes.
        Personnellement, je me suis reçu mon lot de fessées par ma mère, voire même mon lot de coups de ceinture lors des pires conneries que j'ai pu faire. Par contre, elle ne m'a jamais frappé autre part que sur le cul. Et j'ai une excellente relation avec ma mère aujourd'hui (j'ai 23 ans) et je l'ai toujours eue. Je n'ai jamais été un voyou non plus, mais élever un enfant quand on est une mère célibataire n'est pas évident et ça, je l'ai compris. Profiter de son enfance, c'est aussi en étant turbulent. Donc à un moment, on assume (quand on est assez grand).

        Et ensuite, je vous trouve légèrement bien pensants et démagos quand même. J'ai l'habitude de dire que les enfants, jusqu'à 6-10 ans (en fonction de l'enfant), sont quasiment comme des animaux. Bien sûr que je vais trop loin en disant cela, mais ça veut dire ce que ça veut dire.
        Jusqu'à un certain âge, on ne peut pas dialoguer avec un enfant. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il ne peut pas comprendre. Dialoguer, ça suppose un minimum de capacité de raisonnement, de compréhension du langage et de compréhension de l'environnement dans lequel on évolue. Certains comprennent du premier coup ce que "non" veut dire, parce qu'ils ont envie, parce qu'ils sont dociles, peu importe. D'autres par contre, ne comprennent pas, parce qu'ils ne veulent pas ou parce qu'ils n'en voient pas l'utilité ou pour X raison.
        C'est là que la tape sur le cul intervient. Attention, je ne dis pas un traumatisme du coccyx. Mais, les limites doivent être fixées et comprises. Par contre, je suis d'accord, frapper son enfant quand on est énervé est une ânerie.
        Exactement comme avec un animal de compagnie.

        Je parle simplement de mon expérience. J'ai une famille (très) nombreuse, de nombreux enfants et de nombreux parents qui gravitent autour de moi (en plus des baby-sittings quand j'étais plus jeune pour l'argent de poche), ainsi que de nombreux animaux. Donc je ne parle uniquement que de ce que j'ai pu constater.
        Pour les enfants, comme pour les animaux, certaines méthodes marchent sur certains individus et pas d'autres. Donc il faut adapter.
        Vous avez des enfants et vous arrivez à les élever "correctement" sans leur mettre de fessée ? Très bien, félicitations, c'est tout ce que je souhaite à tout le monde et ce que je veux pour mes enfants aussi (je n'en ai pas encore).
        Si vous n'en avez pas, je vous trouve encore plus démagos.
        Mais personnellement, je suis pour, jusqu'à un certain âge, après on peut simplement parler avec lui. Il y a un canyon entre battre son enfant et lui mettre une fessée.

        À mon avis, on peut éduquer l'enfant de la meilleure façon du monde en respectant tous les bouquins de pédopsychiatres, ça ne veut pas forcément dire qu'il deviendra une bonne personne parce que beaucoup d'autres facteurs rentrent en compte. Et contrôler son enfant totalement (pour contrôler ces facteurs), non seulement c'est impossible et stupide, mais en plus ça lui fera plus de mal que de bien.
        Alors si il faut lui mettre une tape sur le cul pour qu'il comprenne au bout de la Nième fois ce qu'on veut lui transmettre, ça ne me dérange pas.

        Posté par Andross, 28 octobre 2013 à 19:51 | | Répondre
        • Désolée de la bien-pensance (Quel problème exactement, d'ailleurs, voyez-vous au fait de penser que les choses pourraient se passer mieux pour tout le monde, si nous renoncions à la violence? Je mérite la condescendance que vous mettez dans le terme "bien-pensance"? Et que faut-il alors? Mal penser? Ne rien penser? Et pourquoi démago? J'avance des arguments sincères, avec l'envie de convaincre, pas de manipuler.)

          Vus comparez les enfants à des animaux, et ce faisant vous comparez l'enfant que vous etiez à un animal. Est-ce à ce point important d'excuser les parents de tout?
          J'ai pardonné. Je n'en veux pas à mon père, et je le respecte enormement pour tout ce qu'il m'a apporté, pour l'homme qu'il est aussi. Je sais qu'il en chialait, de me frapper. Son éducation à lui lui revenait dans la gueule.
          Mais je ne l'excuse pas, il n'aurait pas du me frapper. Jamais. D'abord parce que le principe éducatif, soyons sérieux. Les coups, ça tombe quand le parent est à bout (pas toujours uniquement pour des motifs concernant l'enfant), pas uniquement lorsque ça pourrait eventuellement (non, ça ne pourrait pas, c'est du putain de dressage, mais disons) avoir un interêt éducatif.
          Ensuite parce que j'avais (j'ai toujours, mais j'avais déjà, comme n'importe quel enfant) une intégrité physique, qui méritait d'être respectée. On ne frappe pas, on insulte pas, point barre. Personne. Les enfants compris. Que celui puisse nous échapper, je l'entends très bien. Je n'en suis pas exempt. Mais qu'on trouve des justifications, des excuses, des prétextes même à avoir frappé un être infiniment plus faible que nous, et qui nous est complètement dépendant, non, j'pige pas.

          Et oui, une fessée, c'est frapper son enfant. Ce n'est pas le battre comme plâtre, mais c'est un coup physique. Frapper. Pourquoi ne pas assumer les mots?

          Et puis, ouais, les enfants ne comprennent pas du premier coup. C'est normal. Ce sont des apprenants. Vous avez déjà vu un petit devant un dessin-animé? Il veut regarder encore et encore et encore le même. Pas de mauvaise volonté. Il expérimente. Et un simple "faut pas parce que.", suivi d'un "je te tape mais je t'avais prévenu c'est de ta faute aussi" devrait lui mettre les choses en tête?

          D'ailleurs, les animaux non plus ne se dressent pas avec des coups, ou des cris. Cette comparaison est absurde. C'est long, il faut leur faire refaire les mêmes choses encore et encore jusqu'à ce qu'ils comprennent.

          Et, pour vous répondre : certes, tous les enfants ne réagiraient pas comme moi. Mais une certaine proportion le fera. Et comment savoir si les votres en seront, ou non?

          D'ailleurs, foutre une fessée n'amenera pas votre enfant à comprendre ce que vous souhaitez lui transmettre. Juste que s'il ne fait pas ce que vous attendez de lui, vous risquez bien de recommencer. Vous lui apprenez à craindre vos coups et à se plier à l'autorité. Là encore, vous semblez avoir pu oublier, dépasser entièrement ça. C'est bien. Moi, je me souviens du coeur qui se mettait en suspens à chaque fois qu'il venait me voir en marchant un peu trop brutalement. Et du léger reflexe défensif, lorsqu'il se mettait en colère, même si, et c'etait quasiment toujours le cas, rien ne suivait.
          Et c'est con parce que c'est vraiment une personne formidable, nous aurions pu avoir une belle relation (plus belle qu'aujourd'hui, j'entends). Mais je suis mal en sa présence. Oh, pas violemment. Je me sens juste plus à l'aise lorsqu'il n'est pas là.


          Vous avez lu mon lien? Je l'espère, parce que tout ce que je pourrais argumenter y est. Sinon, lisez le. S'il vous plait.

          http://lesquestionscomposent.fr/ilnyapasdepetiteclaque/

          Posté par Lou, 30 octobre 2013 à 03:32 | | Répondre
          • Je dois dire que les quelques fessées que j'ai reçues dans ma jeunesse m'ont systématiquement aidée à comprendre ce que mes parents ont voulu me transmettre. Il y a un monde entre frapper un enfant sous l'effet de la colère ou pour tout et n'importe quoi et lui faire comprendre une limite par un vecteur physique.

            Quand la fessée n'est pas bien forte et que l'enfant sait pourquoi il la reçoit - et que c'est pour une bonne raison dans le processus d'éducation, ça n'est pas traumatisant, c'est bénéfique.

            Et s'il est dramatique que des enfants soient "frappés" comme vous l'avez été plutôt qu'éduqués, ça n'est pas une raison pour bannir définitivement les fessées pour cadrer des enfants qui en auraient effectivement besoin.

            Posté par Lultrason, 02 novembre 2013 à 00:03 | | Répondre
          • Fessée (Notez que je vous y met toutes les définitions que je trouve, sans sélection):
            -Série de coups sur les fesses
            -claque donnée sur les fesses de qqn pour le corriger.
            -Frapper sur les fesses avec des verges ou avec la main.
            -La fessée est l’administration, avec la main nue ou munie d’un instrument, de coups donnés sur les fesses

            Il faut cesser de jouer sur les mots pour se dédouaner. Une fessée, c'est frapper son enfant. Quelqu'en soit la raison.

            Ne m'ayez pas en pitié. J'ai reçu probablement moins de coups que la plupart des enfants (rappel : Plus de 50% des parents commencent à frapper leurs enfants avant l’âge de 2 ans. Source: Fondation pour l’enfance).
            Mais oui, j'ai été frappée. Comme vous l'avez été.

            Pour le reste, toujours, le lien.

            Posté par Lou, 02 novembre 2013 à 02:23 | | Répondre
  • Je trouve comme même que c'est largement abusé de la part de la candidate FN pour ces propos à l'encontre du ministre et passer l'éponge sur le truc m'inquiète un peu en effet
    En s'appuyant sur la liberté d'expression soit disant il faudra au contraire bien donner l'exemple pour que ça ne se produise plus

    Posté par julie, 28 octobre 2013 à 09:13 | | Répondre
  • Je trouve sa legerement scandaleux les commentaire de certains a propos du bijoutier, il faut savoir qu'il avait deja été braqué 3fois et que le jeune l'avais menacer de mort avec une arme et qu'un homme doit attendre de se faire tirer dessus, en gros de mourir pour que se soit de la legitime defense ? En france les armes a feu ne devrait meme pas circuler. Au état unis limite il aurait été remercier et j'approuve y a des limites a ne pas dépasser.

    Posté par Koysha, 28 octobre 2013 à 11:29 | | Répondre
    • Justement ! Si le bijoutier avait tiré, et tué, alors que sa vie était en danger (c'est-à-dire lorsqu'il se faisait braquer), ça aurait pu être considéré comme de la légitime défense. Mais attendre que le braqueur s'en aille et lui tirer dans le dos, c'est de l'auto défense !
      La différence entre les deux, c'est que la légitime défense peut justifier l'homicide, alors que l'auto-défense non.

      Quelqu'un qui sort dans la rue fusil à la main pour tirer sur un scooter en route, j'appelle pas ça de l'héroïsme mais de la folie.

      Posté par Léo, 28 octobre 2013 à 15:25 | | Répondre
      • T'as perdu ton instinct de survie.

        Posté par Koysha, 29 octobre 2013 à 11:40 | | Répondre
        • On peut tout justifier par l'instinct de survie. C'est pour ça qu'on a créé le droit.

          Posté par Léo, 29 octobre 2013 à 11:48 | | Répondre
  • Et aussi qu'une fois il avait tiré sur un braqueur qui lui avait deja tirer dessus, le braqueur a été toucher et a porter plainte contre le bijoutier. Narmol quoi.

    Posté par Koysha, 28 octobre 2013 à 11:32 | | Répondre
  • Je ne compte pas débattre, je voulais juste dire que je trouve ça trop grossièrement caricatural. Je te lis depuis un moment, je n'aime pas trop (en tant que lecteur qui veut rire et réfléchir) que tu t'aventures sur ce terrain là. Je ne trouve pas cet article pertinent, et il y a clairement une prise de position qui empêche même une nouvelle approche pour un débat qui lasse déjà tout le monde depuis 5 semaines (à part peut-être toi et ceux qui commentes vainement au-dessus et en-dessous de moi).

    Posté par Tix, 29 octobre 2013 à 08:46 | | Répondre
    • Tu as tout à fait raison. Je ne voyais pas cela sous cet angle. Je vais peut-être éviter de réagir sur l'actualité, à l'avenir, vu les proportions que cela prend...

      Posté par Guillaume Guedre, 29 octobre 2013 à 09:40 | | Répondre
      • Pas forcément, l'auto-censure, pour quoi faire ? L'affaire du bijoutier ça peut en lasser certains, mais la réaction que ça a pu provoquer, elle est choquante au regard du fait qu'on est à peu près dans un état de droit, et qu'il peut certes y avoir des aberrations dans certaines décisions judiciaires. En l'occurrence certains groupes font croire que si on dit que le bijoutier a mal agi, c'est qu'on soutient le vol, alors que non, c'est juste la loi...
        Un article intéressant là-dessus :
        http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/09/15/L-affaire-du-bijoutier-de-Nice

        Posté par -Y-, 29 octobre 2013 à 10:02 | | Répondre
        • Attention, je ne veux pas que tu interprètes mal mon ton.
          Je te proposais juste un retour de lecteur lambda, c'est important. Mais je suis peut-être minoritaire. Et puis, surtout je ne disais pas ça dans l'optique de te faire cesser, c'est juste que pour faire simple il n'y a que les cases de droite que je trouve dans le registre habituel (et que j'aime beaucoup beaucoup, la bulle du gamin est top), et les deux autres un peu lourdingue ici.
          Quand j'ai dit que ça lasse, oui je pensais au bijoutier surtout. Et je le disais car ce n'est finalement pas un débat, puisque tout le monde a déjà son idée fixe, et c'est devenu une conversation sans fin...

          Posté par Tix, 29 octobre 2013 à 10:30 | | Répondre
        • j'ajoute un lien de Hoaxbuster, aussi impartial que celui de maitre Eolas
          http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/mille-millions-de-bijoux-de-famille

          Posté par Rebel O'Conner, 30 octobre 2013 à 12:44 | | Répondre
      • Pour le bijoutier, le soutien de Christian Estrosi et des groupuscules nationalistes (les deux n'étant pas liés) ça donne une piste sur la couleur intellectuelle du truc...

        On est là dans le pire héritage de la droite Sarkozienne, à savoir les gesticulations et réactions à chaud à des faits divers, sans laisser la justice faire son travail. Sarkozy méprisait (et méprise toujours) les juges et représentants de la loi. Y'a qu'à se rappeler de son interview à NY où il désignait les accusés de l'affaire Clearstream comme coupables alors que la justice n'avait pas encore statué. Présomption d'innocence ? Qué présomption d'innocence ?

        Dans le cas qui nous intéresse, on a un gars qui tire dans le dos d'un jeune qui l'a braqué avec une arme factice. Présenté comme ça, c'est pas très glorieux. Alors peut-être que d'avoir vécu dans un pays en guerre (oui, n'oublions pas que le bijoutier est libanais) a faussé sa vision de la vie en communauté, qui n'est pas celle que nous défendons dans nos valeur républicaines. C'est une explication, pas une excuse.

        Après tout le monde est en droit d'avoir envie de défendre une conception américaine de la justice, à savoir qu'au 21ème siècle ils pensent qu'ils sont encore des cowboys qui ont le droit de tirer pour défendre le trois fois rien qu'ils croient précieux. Que tout le monde puisse avoir une arme pour se défendre ! Ça sera super !

        On pourra offrir son premier flingue à son gosse pour ses 6 ans, ne pas se laisser faire par ce c*nnard qui vient de nous érafler la voiture et se tirer à fond la caisse, et surtout aller faire un carton dans les salles de cinéma si l'envie nous en prend !

        Tenez, cadeau, juste quelques chiffres. Aux USA, entre 2000 et 2008, 272 590 morts par arme à feu, 617 488 victimes de blessures par arme à feu (source http://www.vpc.org/studies/moreguns.pdf cité par le Monde http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/01/08/etats-unis-300-millions-d-armes-a-feu-30-000-morts-par-an_1813806_3222.html)

        Perso, moi j'aime bien notre système à nous, même s'il laisse malheureusement un peu trop la main aux délinquants. Mais, une fois de plus, chacun est libre de penser ce qu'il veut et qu'il est normal qu'un mec tire dans le dos d'un autre en pleine rue.

        Posté par Mr P., 29 octobre 2013 à 10:54 | | Répondre
  • Coucou le post populiste, avec du vrai "bon sens du vrai peuple de france qui souffre" de merde dedans, du coup je m'attendais à voir une défense du FN dans la 3e case ça aurait été bien plus naturel.

    Posté par sylvainj, 29 octobre 2013 à 17:24 | | Répondre
  • Je comprend pas Sylvainj votre commentaire , vous êtes d’accord si je ne me trompe pas sur les propos racistes de la part FN on va dire et vous trouver ça naturel??
    Bizarre ton attitude

    Posté par julie, 31 octobre 2013 à 08:53 | | Répondre
    • Non Julie, je suis pas du tout d'accord avec les propos racistes du FN, je dis que je m'attendais à ça en voyant le reste du dessin.

      Posté par sylvainj, 04 novembre 2013 à 10:24 | | Répondre
  • enfin... y a fessée et fessée...
    http://www.youtube.com/watch?v=AG5SqM4NAvU

    Posté par ciwidi, 03 novembre 2013 à 15:53 | | Répondre
  • C'est quoi cette atrocité que t'a partager @ciwidi , j'ai pas cru mes yeux , c'est juste pas normal immorale inhumain merde enfin

    Posté par julie, 04 novembre 2013 à 08:40 | | Répondre
  • Les gens, vous vous prenez vraiment trop la tête. Depuis l'arrivée de Facebook, j'ai l'impression que de plus en plus de monde trouve intéressant d'affirmer ses opinions, appartenances politiques et religieuses un peu partout en public.
    Laissez une lectrice (de blog, mais pas que ^^) vous donner son avis : déjà, votre avis ne nous intéresse pas DU TOUT, mais par contre, je vous accorde qu'on rigole pas mal en lisant vos débats houleux. J'ai pu me tordre de rire pendant les élections présidentielles sur Facebook, en voyant mes "amis" se déchirer pour soutenir des hommes politiques qui ne connaissent même pas notre misérable existence. Allons, il y a des choses plus importantes dans la vie que de se prendre la tête pour une question de point de vue sur l'actualité (par exemple profiter de sa famille, de ses amis, de la beauté de notre Terre, des papillons qui volent, tout ça tout ça).

    Du coup, mon commentaire te concerne aussi Guillaume. Je pense, comme l'autre lecteur avant moi, que tu devrait éviter de donner tes principes/opinions/idéologies sur le net si tu ne veux pas que 50% de tes lecteurs s'entretuent... Le problème de quelqu'un de "médiatisé" ou disons de visible qui donne son point de vue, c'est qu'on a toujours l'impression qu'il fait ça pour que les personnes qui l'admirent partagent son avis... mais non, chacun est libre de penser ce qu'on veut. Il ne faut pas mélanger ton talent (ici, ton humour et tes dessins) avec l'actualité.
    Néanmoins, je félicite la chute qui m'a beaucoup faite rire ahah.

    Posté par Lectrice amusée, 06 novembre 2013 à 17:21 | | Répondre
    • @Lectrice amusée: effectivement, je m'en rends compte après coup au vu des commentaires, cette BD devient tendancieuse. Je crois que je m'abstiendrais d'exprimer mes opinions sur ce blog à l'avenir, et resterais dans ce que je maitrise un peu mieux: l'humour.

      Posté par Guillaume Guedre, 08 novembre 2013 à 10:41 | | Répondre
  • @Lectrice amusée, je me permet de te répondre puisque je suis l'actualités de temps en temps et j'ai bien un compte FB que je consulte chaque jours pour voir ce qui se passe et ce qu'il y a comme actu , on vie dans le réel et l'actualité que l'on veuille ou non, nous intéresse puisque tous est reliée, vivre comme un boudha est un choix aussi à assumer et tous est relatif à mon avis , il faut juste tous faire avec modération et être mis à jours

    Posté par julie, 07 novembre 2013 à 09:07 | | Répondre
Nouveau commentaire